Project Description

La marche égyptienne est un des exercices importants dans le Yoga Egyptien. C’est à la fois un exercice dynamique, statique et d’équilibre qui réveille le corps dans les 3 axes et qui place au mieux le bassin dans :

  • l’axe vertical (posture debout dans le dynamisme des membres inférieurs et de la colonne vertébrale).
  • l’axe avant-arrière, du fait même du mouvement de la marche.
  • l’axe droit-gauche, grâce au déploiement des bras dans la posture du chandelier et du Ka
  • dans la phase en torsion, le mouvement spiralé ascendant est également présent

Cette marche concerne toutes les chaînes musculaires et permet de vivre le corps de façon globale.Elle réactive les portes d’entrée des chaînes : l’œil, les pieds, les mains.

De plus, cette marche est étroitement liée à la respiration car elle ouvre l’ensemble du tronc et en particulier le thorax au fur et à mesure de la mise en place du chandelier.

Enfin c’est un exercice de concentration physique et énergétique en activant grpâce au mouvement en torsion les 2 nadis Ida et Pingala autour de la colonne vertébrale et de son Nadi principal Shushumna. L’immobilité de la posture stabilise le mental, l’amenant de la dispersion vers la concentration et la méditation. Cette mise en mouvement lent est un état profondément méditatif. Il s’agit bien là de cultiver « la présence au Présent » c’est-à-dire la concentration dans l’action.